30-Ange OMAËL

30-Ange OMAËL

MON ANGE ÉMOTIONNEL, Mon Défi!

Depuis hier l’Ange Omaël vient souffler ses dons sur la Terre

Bref, depuis hier j’ai allumé une bougie bleue, sa couleur, ma couleur aussi… !

Je l’ai appelé, chantant son nom sacré.

Histoire de lui parler, de Lui, encore plus me rapprocher!

J’ai donc repris mes livres sur les Anges( ceux d’Haziel, de Marie-Ange Faugérolas, de George Lahy, mes divers jeux de cartes angéliques, etc.) pour me créer un espace de méditation et de transformation, préparer une sorte de liste de ce que je pourrais lui demander^^ en rapport avec ses fonctions et vertus qu’OMAËL m’offre, dispense.

Sachez que chaque Ange offre à tous ceux qui veulent, qu’il soit un de leur Ange de naissance ou non, ses qualités et ses pouvoirs. Leurs influences à tous nous permet de nous améliorer, d’évoluer au mieux dans notre 3D.

Ce matin je me lève (oui là on est parti pour une narration de ma vie, chouette non ?!) avec l’intention de faire la déco d’un vieux classeur(là je sens que ça vous passionne!)Inspiration me vient et je cherche où j’ai rangé ce dont j’ai besoin…Je trouve mon bonheur, à coté d’une méditation sur l’enfant intérieur (que je cherchais il y a encore 2 jours (!!) – là je dis , merci les Anges ^^pour la synchronicité et je « tilt » : Omaël aide à redécouvrir l’enfant intérieur !

Bim, je sais que depuis le temps qu’on me parle de ça (notamment à mon initiation au degré 3 du Reiki) je dois reprendre ce contact et là Omaël me « dis » c’est LE moment !

Une partie du « programme » est déjà en place ! Je pose le classeur à décorer…

Je lis alors une prière sur Omaël, les dons et pouvoirs qu’il apporte et c’est un flux d’émotions qui montent, une joie de larmes qui me fait comprendre que si je le souhaite, si je fais ce que je me suis dis, je vais avancer et guérir ce qui est enfoui depuis si longtemps, suffit juste de m’aligner, me mettre à l’écoute de ce que j’ai en moi, guidée par mon Ange émotionnel.

SI et seulement SI aussi je vire tous ces SI que je mets en barrière de mes actions : question de choix !

A la lecture de la prière, je comprends la peur profonde que j’avais, il y a 18 ans, d’accoucher d’un enfant handicapé ; mon âme savait qu’il y avait cette possibilité, mais je sais aujourd’hui qu’Omaël m’aurait donné la force d’accomplir, de vivifier par l’Amour.(cf. l’extrait de la prière en fin d’article)

Je comprends mieux l’association des Anges que j’ai choisi pour me guider et me protéger selon l’un ou l’autre des chemins prévus dans cette vie. Séhéiah, mon Ange spirituel qui m’apporte la protection divine et aujourd’hui, la compréhension par l’examen de mes expériences vécues. Je pense que j’aurais pu accoucher d’un enfant handicapé, cela aurait juste été un autre chemin possible dans les prévisions de ma vie sur Terre pour atteindre mon but…

Autre synchronicité : mon état de désespoir de ces dernier jours ou j’avoue que je ne savais plus comment avancer concernant le coté financier de ma vie, un rapport humain avec un enfant que je n’ai pas mis au monde, entre autres « chosounettes  » qui, quand on a du mal à surfer sur la vague, peuvent vite prendre de l’ampleur – marrant, non, ça fait « en pleur » en langage des oiseaux- …Bref!

Connexion à Omaël, et voilà, Il est là, me porte, anti-dépresseur vivant je redeviens par Son don.

Tout ça pour dire que chaque fois que je ne suis pas alignée à mon Ange, terrée dans mes résistances, je ne suis pas à l’écoute; Soumise à mon égo, je ne voulais ni faire , ni dire ce que j’avais sur le cœur, parce que ça me faisait mal…, parce que je ne voulais pas faire mal, et je m’enfonçais encore plus.

Finalement, j’ai choisi de partager ce qui me pesais, j’ai trouvé mes mots (comme chacun peut trouver les siens et c’est le plus souvent dans la simplicité) pour faire émerger mon mal-être, retrouver mon bien-être.

L’Ange est notre piqûre de rappel, un grand merci pour ça, par votre souffle je respire mieux !

Alors ces moments sont grâce pure, on en vit pas tous les jours mais ils sont là pour nous porter chaque fois qu’on en a besoin ; là, juste dessous…dans notre cœur, souvenez vous de ça…

Souvenez-vous, quand vous êtes mal, souvenez-vous de ceux que vous avez vécu, souvenez vous que c’est votre défi et créez en d’autres ! Et c’est comme ça que l’on « travaille » sur soi, que l’on avance mieux.

 

Demandez à votre Ange émotionnel (physique ou spirituel, suivant ce qui vous tracasse) soyez à l’écoute, apprenez à le connaître et vous verrez que vous vous accepterez dans Sa lumière pour rayonner de la votre !

Nous ne formons qu’un avec nos Anges et nos inspirations.

 

Ce que je vous dis avec cette expérience (loin d’être la 1ière, comme la dernière !!), c’est qu’en s’ouvrant, en sortant de ses retranchements, en lâchant, en vous ouvrant à ce qui est là, on ouvre la porte à ce qui est en vous.

Ne cachez pas les émotions, comprenez-les au lieu de les cristalliser, les fixer dans vos corps.

Tous nos problèmes terrestres ont leurs solutions, elles sont déjà là, c’est en temps et en heure qu’on les trouvera : quand on est prêt(e) à accueillir et accepter.

Pour finir, je n’ai toujours pas décoré mon classeur mais j’ai été guidée vers moi, et vers les autres.

Merci Omaël pour cette matinée♥.

NB le 19août 2017

Aucun commentaire